• 2-Un sourire, Un mot, Un regard, Une personne

    Comme je le disais une seule personne avait réussie à me comprendre,cette personne c'etait mon ancienne prof d'anglais(au collège).Une femme que je n'oublierais jamais avec ces cheveux flamboyant souvent tréssés,son sourire si compréhensif et ses yeux toujours pétillants et remplient de bohneurs. Elle était pour moi un peu comme une deuxième mère, généralement a la fin du cours elle me demandait de rester pour discuter un peu et elle me demandais comment j'allais.Au début ce qui me plaisait c'était d'avoir de l'attention,qu'une personne s'interresse à moi sans que je ne lui est rien demander, elle me complimenter, me réconforter et elle me donner une motivation pour aller en cours puis au fil du temps je l'apprécier de plus en plus bien que je l'avais toujours adorer,je pensais à elle et à son visage si doux qui réchauffais mon coeur.Elle étais plus qu'une prof elle était une oreille attentive, une meilleure amie, une soeur.

    Puis il y avait eu la réunion parents-profs et elle avait conseiller à ma mére de m'emmener voir une psychologue (ce qui ne s'est jamais fait).

    Et enfin ce fut la fin d'année, ce dont j'étais le plus triste étais de devoir quitter mes professeurs; si je travaillais c'était pour eux.Ma prof d'Anglais m'a alors offert un livre "Le portrait de Dorian Grey" d'Oscar Wilde que je me suis jurer de lire (même si j'ai du mal a avancer).Le soir en rentrant chez moi j'ai ouvert le livre et j'ai vu ecris un petit mot : "Merci pour cette étincelle au fond de tes yeux, qu'elle continue de briller." Ces quelques mots m'avaient mis les larmes au yeux.Pour la remercier je lui avais alors fais un dessin a l'Aquarelle, pour qu'elle ne m'oublie jamais.

     

    Les rencontrent sont comme le vent, certaines vous effleurent le peau, d'autres vous renversent.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :